Semaine de la Pop Philosophie – Saison XI

Cette année, la Semaine de la Pop Philosophie Saison XI se déroulera du 26 octobre au 2 novembre à Marseille. 
Cette manifestation internationale, qui a pour ambition de partager de nouveaux instruments de réflexion et d’interroger les changements que la société traverse aujourd’hui, aura pour thème cette année «Philosophie, sociologie et esthétique du crime». 

La Semaine de la Pop Philosophie, créée en 2009 par Jacques Serrano, se tiendra au Mucem, au Théâtre National de la Criée, au FRAC Paca, au Musée d’Histoire de Marseille, et au Cinéma les Variétés.

En préfiguration, le 26 octobre, à 14h30 au Mucem, Jacques Dallest, ancien Procureur de la République à Marseille, aujourd’hui Procureur général de Grenoble, interviendra sur «La figure de l’assassin : le criminel est-il si différent de nous ?».

Le 28 octobre, le Théâtre National de La Criée accueille la soirée inaugurale où Cesare Mattina, sociologue, interviendra sur «Pourquoi il n’y a pas de mafia à Marseille». Cette conférence, dont le titre peut paraître surprenant, prend le contre-pied des idées reçues sans pour autant nier les réalités propres à cette ville. Elle sera précédée d’une intervention de Loïck Villerbu, fondateur de l’Institut de Criminologie de Rennes, sur «L’Aventure de la Criminologie»  

Au programme de la Semaine, de nombreuses rencontres qui replaceront la notion de crime dans une perspective historique, philosophique, sociologique et esthétique, avec notamment la philosophe Sophie Djigo et le journaliste/écrivain Franz-Olivier Giesbert, sur «La Figure du Gangster au Cinéma». Céline Regnard et Laurence Montel, toutes deux historiennes, interviendront quant à elles sur «Retour sur un scandale : la mise sous tutelle de la Ville de Marseille ».

Pour en savoir plus : https://www.semainedelapopphilosophie.fr/programme-2019


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.