[Théâtre] Peur(s), du 12 février au 2 mars


Lorsque l’État est jugé coupable…
La Compagnie JimOe vous invite à découvrir son nouveau spectacle du 12 février au 2 mars, au théâtre L’étoile du Nord à Paris.

– Le parcours judiciaire d’un prisonnier politique à Guantanamo défendu par un avocat américain.  – Un texte qui interroge les mécanismes juridiques et la manipulation de l’Etat sur l’individu.
– Une réflexion sur les dangers d’un pouvoir étatique tout puissant.

PEUR(S)
De Hédi Tillette de Clermont Tonnerre
Mise en scène de Sarah Tick (artiste associée) – Collaboration artistique : Anne Laure Gofard

Peur(s) est l’histoire de 10005 et de Lui. 10005 a été arrêté en Bosnie au lendemain du 11 septembre 2001. Accusé d’avoir orchestré un attentat qui n’a pas eu lieu, la Bosnie le “confie” aux services de renseignements américains. Il est transféré sans jugement ni chef d’accusation à Guantanamo Bay où il y restera sept ans, sans jamais connaître les raisons de sa détention. Lui est son avocat. Tout homme a droit à une défense. Tout système basé sur le respect des lois doit pouvoir assurer ce droit fondamental.

Avec :
Julie Brochen, Gwenaelle David, Milena Csergo, Vincent Debost , Frédéric Jessua, Raouf Rais, Lucas Bonnifait
Scénographie : Anne Lezervant
Lumières : Mathilde Chamoux
Son : Pierre Tanguy
Regie générale : Julien Crépin
Costumes : Elysa Masliah
Aide musique : Matthieu Boccaren

Production Cie JimOe (Le bureau Éphémère)
Co-production : La Lanterne (Rambouillet), CCAC Issoudun
Avec le soutien d’Artcena, la fondation Beaumarchais / SACD, le JTN, Adami, la Spedidam,
le Conseil départemental de la Drôme. et l’Etoile du Nord, le théâtre de la Loge, la mairie du 4ème arrondissement de Paris, Le Grand Parquet / Théâtre Paris-Villette, le Carreau du temple, Mains d’Œuvre, la Scène nationale du Beauvaisis, Théâtre Ouvert, et the French Library of Boston

Pour en savoir plus


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.