Émile Durkheim, son héritage

À l’occasion du centenaire de la disparition d’Émile Durkheim, les « Petits déjeuners Durkheim » proposent de consacrer leur dernière séance de l’année à certains aspects de son œuvre, le 16 juin de 9h30 à 12h30.

Programme

  • Ouverture de la séance par Pierre-Paul Zalio, président de l’École Normale Supérieure Paris-Saclay (sous réserve)
  • Introduction par Frédéric Lebaron, directeur du département de sciences sociales de l’ENS Paris-Saclay
  • Sociologie des étudiants de Durkheim à Bordeaux (1887-1902) par Matthieu Béra, maitre de conférences à l’Université de Bordeaux
  • Émile Durkheim, les « durkheimiens » et la « révolution sociologique » par Marc Joly, chargé de recherches au laboratoire Printemps (Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) – dans le cadre de l’ouvrage de Marc Joly « La révolution sociologique » (La Découverte, 2017) dans lequel sont évoqués les relations entre Émile Durkheim et Gabriel Tarde.

Les différentes interventions seront suivies d’échanges dans un esprit convivial et cordial avec la participation chercheurs, enseignants-chercheurs, étudiants du département de sciences sociales de l’ENS Paris-Saclay et plus largement de l’Université Paris-Saclay.

Informations pratiques

La séance aura lieu le 16 juin 2017 de 9h30 à 12h30, à la bibliothèque Durkheim de l’ENS Paris-Saclay, bâtiment Laplace, 3e étage.

Inscription conseillée : bib.durkheim[at]ens-paris-saclay.fr

Enregistrer


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *